Bloguer en DoFollow : explications…

SHARE:

FavoriteLoadingEnregistrer cette recette dans mes favoris

dofollow250A 

Il y a quelques jours, je vous annonçais fièrement être passée au DoFollow sans prendre plus de temps pour vous expliquer ce en quoi ça consistait, et ce que nous avions tous à y gagner si nombre d’entre nous faisait de même… Je vais donc corriger mon erreur.

     – NoFollow/DoFollow : oui mais encore ?

NoFollow (“Ne pas suivre”) et DoFollow (“Suivre”) sont des attributs qui sont ajoutés automatiquement aux liens hypertextes pour indiquer aux différents moteurs de recherches s’ils doivent prendre ou non en compte le site vers lequel pointe le lien dans leur classement.

 

     – Concrètement, ça signifie quoi ?

Ce classement va déterminer à quelle place va figurer un site internet dans la liste des réponses trouvées lorsqu’une requête est demandée. Bien évidemment, si les réponses figurant en haut du classement sont régulièrement cliquées et les sites correspondants visités, c’est de moins en moins vrai pour les liens et sites disposant d’un classement moins favorable.

 

     – Quels liens sont touchés par cette problématique ?

A l’origine, TOUS les liens existants étaient de type “DoFollow”, puis avec la popularisation d’internet et le risque élevé de la pratique du spamming, les liens associés aux différents commentaires sont devenus petits à petits des liens de type “NoFollow”.

Pour faire simple, lorsqu’une copine mentionne votre blog sur son propre blog au sein d’un article, cette citation contribue à améliorer votre classement interner à Google, Yahoo, Bing, etc… et vous aide donc à apparaitre plus tôt dans la liste des résultats fournis par ces même moteurs de recherche lors d’une requête. C’est normal, on est bien d’accord…

Par contre, lorsque vous laissez un commentaire, vous apportez de l’information, du contenu et contribuez ainsi à faire vivre le blog commenté, à faire plaisir à sa rédactrice, mais en retour, cette activité-là ne profite en rien à votre propre blog. Certes, il devrait gagner en visibilité auprès d’autres internautes suivant le fil de discussion et recevoir quelques visites, mais du point de vue des moteurs de recherche, votre activité de commentateur ne créera aucune valeur ajoutée pour vous… et c’est bien là le problème, car selon moi, c’est un peu contraire à l’esprit du blogging.

 

     – Etat des lieux :

Au cours de mes différentes recherches, je me suis aperçue que ce statut “NoFollow” pour les liens en commentaire était la règle par défaut des principales plateformes de blogging : WordPress, Blogger, Eklablog, Canalblog, Dotclear, etc…

La politique d’emploie du NoFollow sur Overblog depuis juillet 2010 n’est pas systématique et me semble relativement intelligente. Ainsi, si le responsable du blog a opté pour la modération systématique des commentaires qui lui sont laissés, Overblog considère que le spam sera bloqué par cette action, et attribuera ainsi un attribut DoFollow à tous les commentaires approuvés. Si le responsable ne modère pas, mais prend tout de même la peine de répondre à certains commentaires, les commentaires en question sont considérés comme “approuvés” et reçoivent alors également un attribut DoFollow. Dans tous les autres cas, les commentaires seront en NoFollow.

 

     – Les remèdes :

i-follow

Pour commencer par WordPress, puisque c’est ce que je connais le mieux, de nombreux plug-ins sont disponibles parmi lesquels : DoFollow, Smart DoFollow (qui permet de décider à partir de quelle longueur minimale un lien sera en DoFollow), NoFollowFree (qui permet de fixer un nombre de commentaire minimal à partir duquel les liens deviennent DoFollow) ou WP-DoFollow.comluv-logo

 

Mon préféré, c’est CommentLuv qui en plus de passer les liens hypertextes en DoFollow, permet aux commentateurs d’épingler également leur dernier article publié, et leur procure ainsi un supplément de visibilité.

 

Pour bloquer la réception de spam sur WordPress, je vous conseille sincèrement Akismet, qui fait son boulot et qui le fait bien !

Comme dit dans le paragraphe précédent, les blogueurs Overblog doivent demander à modérer les commentaires pour que tous ceux qui seront validés soient DoFollow.

Canalblog et Eklablog m’ont répondu que l’emploi du NoFollow était l’élément majeur de leur politique antispam et qu’ils n’avaient laissé à leurs utilisateurs aucun moyen d’y déroger. Si quelqu’un a trouvé un moyen d’aller farfouiller dans le code, son intervention est bien entendu la bienvenue en commentaire.

Sur Blogger, les utilisateurs trouveront en ligne des tutoriels leur expliquant comment procéder pour modifier une paire de lignes de code.

Enfin, sur DotClear, il semble que le passage en DoFollow se fasse en une simple décoche de case dans le paramétrage des commentaires.

Le passage en DoFollow incite ainsi vos visiteurs à laisser plus de commentaires sur votre blog qui gagne ainsi en interactivité ; chacun des commentaires laissés réactualise la page web correspondante, ce qui influe positivement sur le référencement global du blog.

Bref, tout le monde y gagne !!!

 

     – Comment savoir si le blog que l’on commente est en NoFollow ou en DoFollow ?

dofollow-blog-voyage

 

Vous avez fait l’effort de blogger en DoFollow et souhaiter savoir ce qu’il en est des nombreux blogs que vous commentez ? Rien de plus simple !

De nombreuses extensions existent pour les différents navigateurs internet, mais je n’en citerai que 2 :

– Google Chrome : NoFollow permet d’encadrer les liens NoFollow de rouge

– Mozilla Firefox : NoDoFollow met en surbrillance les NoFollow en rose et les DoFollow en bleu

 

J’espère avoir pu vous éclairer sur ces quelques notions de référencement sans vous avoir perdu en route. Rassurez-vous, mon blog n’ayant pas vocation à parler de ce sujet, vous retrouverez très vite des billets traitants de mes thèmes de prédilection : la cuisine saine et les recettes gourmandes !!!

 

Copyright © 2012 “Un siphon fon fon…” by LadyMilonguera

ABOUT AUTHOR

Pour moi, la cuisine est une histoire de famille ! Chez nous, la cuisine n'est pas une corvée, c'est le moyen de se retrouver autour d'une table, de partager un moment convivial et de se faire plaisir, tout en faisant plaisir à ceux qu'on aime. C'est tout ça que je souhaite vous faire partager à travers ce blog et vous prouver que même au quotidien, la cuisine peut ne pas être une prise de tête.